• Imprimer
  • Envoyer par email

Pesticides, herbicides…. PAS sur les trottoirs !

 


Dans le cadre du Programme wallon de réduction des Pesticides (PWRP), il est interdit depuis le 1er septembre 2014 d'utiliser des pesticides/herbicides sur toute surface imperméable reliée à un réseau de collecte des eaux de pluie : allées de garage, terrasse, trottoirs,  filet d’eau, grille, avaloir, ... 

Sur base du règlement général de police, article L.2.42, chaque propriétaire ou occupant est tenu de maintenir en état de propreté le trottoir ou l’accotement sur toute la largeur de la façade de la propriété qu’il occupe, y compris les filets d’eau. Vous êtes donc tenus d’enlever la végétation croissant sur les trottoirs ou accotements longeant votre logement et de veiller à ce qu’ils soient praticables. Par conséquent, vous devrez également respecter l’interdiction d’utilisation d’herbicides imposée à votre commune pour assurer l’entretien de ces parties de trottoir qui vous concernent.

Des zones tampons sont également imposées, d’une largeur de 1m par rapport au trottoir, de 6 m par rapport à un cours d’eau.


Depuis le 1er septembre 2014, en tant que citoyen, responsable de la propreté de votre trottoir, vous êtes concernés par l’interdiction d’appliquer des herbicides !

Comment se passer de pesticides ?

Des solutions alternatives à l'emploi de pesticides existent :

  • brosser régulièrement les joints des pavés et les filets d’eau afin d’éliminer la terre ;

  • utiliser binettes, rasettes, couteaux et autres outils à désherber pour déloger les végétaux entre les pavés ou dans les graviers ;

  • arracher à la main (avec des gants !) les plantes aux racines plus coriaces (pissenlits, chardons,…) ;

  • verser un peu d’eau bouillante régulièrement pour faire disparaître une plante indésirable, ou utiliser un désherbeur thermique à flamme ou électrique ;

  • attention : eau de javel et vinaigre sont également à proscrire !

Vos services communaux n’utilisent plus de pesticides pour l’entretien des parcs et des espaces publics. Seuls les cimetières sont encore entretenus grâce à ces produits mais votre commune s’est engagée vers le « zéro pesticide » d’ici 2019.

Plus de détails et des conseils pratiques sur le site d’adalia => www.adalia.be


 

 

LE SEL, LE VINAIGRE ET L’EAU DE JAVEL : C’EST INTERDIT POUR DÉSHERBER !


 

Nouveau remède contre les plantes indésirables, le sel et le vinaigre sont de plus en plus utilisés par les particuliers ou les professionnels des espaces verts. Cette solution est d’ailleurs bien présente sur les réseaux sociaux où on vous explique comment réaliser ce produit « naturel » pour venir à bout des adventices.

Or, il faut savoir que l’utilisation pour désherber du sel (de déneigement ou de cuisine), du vinaigre ou en encore de l’eau de Javel est interdite par la Région wallonne. En effet, d’un point de vue légal, ces produits ne sont pas homologués comme herbicides et ils ne peuvent donc pas être utilisés pour lutter contre les adventices.

De plus, l’utilisation répétée de ces produits peut conduire à une acidification des sols (dans le cas du vinaigre), une contamination des eaux de surface et souterraine et un risque pour la santé humaine (irritation de la peau, des yeux et des voies respiratoires).

Remarques :
• le vinaigre est une "substance de base" reconnue par l'Union européenne uniquement pour ses propriétés fongicides et bactéricides;
• le sel (chlorure de sodium) est une "substance de base" reconnue par l'Union européenne uniquement pour ses propriétés fongicides et insecticides

Alors, comment désherber son trottoir?
• effectuez un désherbage thermique grâce à de l’eau bouillante (eau des pommes de terre) ou avec un bruleur à gaz (chalumeau). Ce traitement est à répéter plusieurs fois sur la saison en fonction du résultat voulu et de la météo ;
• débroussailler pour un résultat rapide sur les surfaces “dures”, en pavés par exemple. En plus du fil nylon épais, Il existe aussi des têtes de brosses rotatives à fixer sur débroussailleuses. Attention aux projections ;
• envoyer un jet d’eau sous pression sur les pavés pour déloger les plantes incrustées dans les joints ;
• tondre à une certaine hauteur au-dessus d’un gravier ou de joints de pavés enherbés ;
• utilisez un outil à main quand ils ‘agit de gratter le gravier (exemples : griffe, sarcloir, binette) ou dans les joints entre les pavés (exemple : un couteau à désherber). Il est conseillé d’agir sur les jeunes plantules tôt dans la saison car leurs racines seront moins développées.

Plus d’infos sur : http://www.adalia.be/plantes-indesirables