• Imprimer
  • Envoyer par email

Septembre 2015

 

Catalogue des Nouveautés SEPTEMBRE 2015

«La Bibliothèque» communale, Grand'Route, n° 410
Tél. : 04/233.93.68
Lundi de 10h à 12h
Mardi 10h à 13h30 et de 15h à 19h
Mercredi 10h à 17h
Jeudi 14h à 18h
Vendredi 10h à 13h30 et de 15h à 19h
Samedi 9h à 13h

Bibliothèque de Ramet,
Chaussée de Ramioul, 4
Contact : Jessica Poncin - Tél. : 04/369.31.96
Le mardi, de 15h à 17h30 et le jeudi, de 17h30  à 19h

Romans Adultes

 

Héloïse, ouille ! de Jean Teulé

À la fin de sa vie, Abélard écrivait à Héloïse : " Tu sais à quelles abjections ma luxure d'alors a conduit nos corps au point qu'aucun respect de la décence ou de Dieu ne me retirait de ce bourbier et que quand, même si ce n'était pas très souvent, tu hésitais, tu tentais de me dissuader, je profitais de ta faiblesse et te contraignais à consentir par des coups. Car je t'étais lié par une appétence si ardente que je faisais passer bien avant Dieu les misérables voluptés si obscènes que j'aurais honte aujourd'hui de nommer. " Depuis quand ne peut-on pas nommer les choses ? Jean Teulé s'y emploie avec gourmandise.

 

 

Millénium - tome 4 - Ce qui ne me tue pas de David Lagercrantz

Quand Mikael Blomkvist reçoit un appel d'un chercheur de pointe dans le domaine de l'intelligence artificielle qui affirme détenir des informations sensibles sur les services de renseignement américains, il se dit qu'il tient le scoop qu'il attendait pour relancer la revue Millénium et sa carrière. Au même moment, une hackeuse de génie tente de pénétrer les serveurs de la NSA... Dix ans après la publication en Suède du premier volume, la saga Millénium continue.

 

 

 

La boîte à musique de Mary Higgins Clark

Mère d’une petite fille de 5 ans, Lane Harmon est le bras droit d’un célèbre architecte d’intérieur. Ses missions la conduisent plus souvent dans de somptueuses demeures que dans cette modeste maison de ville de Bergen County qu’elle vient d’être appelée à redécorer. Jusqu’à ce qu’elle apprenne que sa cliente est l’épouse de Parker Bennett, un magnat de la finance porté disparu 2 ans auparavant, après que l’on ait découvert un trou de 5 milliards de dollars dans un des fonds dont il s’occupait. Suicide ou disparition orchestrée, personne n’a oublié l’affaire qui avait fait la une de la presse : ni les clients ni la police, qui traquent toujours l’argent et l’homme en espérant qu’il soit encore en vie.
Lane est émue par la dignité de Mme Bennett, qui semble convaincue de l’innocence de son mari. Petit à petit, elle se rapproche de son fils Mark, prêt à tout pour laver l’honneur de son père. Mais la jeune femme ne se doute pas qu’en sympathisant avec les Bennett, elle met en péril non seulement sa vie, mais aussi celle de sa fille…
Un suspense glaçant qui mêle avec brio scandale financier, mensonge et trahison.

 

La Nuit de Feu d'Eric-Emmanuel Schmitt

« Je suis né deux fois, une fois à Lyon en 1960, une fois dans le Sahara en 1989. »
Une nuit peut changer une vie.
À vingt-huit ans, Éric-Emmanuel Schmitt entreprend une randonnée à pied dans le Sahara en 1989. Parti athée, il en reviendra croyant, dix jours plus tard.
Loin de ses repères, il découvre une vie réduite à la simplicité, noue des liens avec les Touareg. Mais il va se perdre dans les immenses étendues du Hoggar pendant une trentaine d heures, sans rien à boire ou à manger, ignorant où il est et si on le retrouvera. Cette nuit-là, sous les étoiles si proches, alors qu il s attend à frissonner d angoisse, une force immense fond sur lui, le rassure, l éclaire et le conseille. Cette nuit de feu ainsi que Pascal nommait sa nuit mystique va le changer à jamais. Qu est-il arrivé ? Qu a-t-il entendu ? Que faire d une irruption aussi brutale et surprenante quand on est un philosophe formé à l agnosticisme ?
Dans ce livre où l aventure se double d un immense voyage intérieur, Éric-Emmanuel Schmitt nous dévoile pour la première fois son intimité spirituelle et sentimentale, montrant comment sa vie entière, d homme autant que d écrivain, découle de cet instant miraculeux.

Des vies en mieux d'Anna Gavalda

Mathilde a 24 ans. Un jour, elle oublie son sac à main dans un café. Un homme le lui rend la semaine suivante et, à cause de cet homme justement, elle décide de changer de vie.

Yann a 26 ans. Un soir, il rend service à son voisin de palier qui l'invite à dîner pour le remercier. Au cours de cette soirée, il réalise que sa vie n'a aucun intérêt et qu'il doit tout recommencer.
Trois prénoms. Trois histoires. Trois jeunes gens d'aujourd'hui, déterminés et courageux, qui préfèrent encore se tromper de vie plutôt que de n'en vivre aucune.

 

Ma vie de pingouin de Katarina Mazetti

En croisière sur l'Orlovsky, Tomas et Wilma filent vers l'Antarctique. Lui, a élu les icebergs comme lieu idéal pour mettre fin à ses jours. Elle, reste d'un inébranlable optimisme malgré le secret qui assombrit sa vie. Sur le paquebot, la globe-trotteuse Alba répertorie les similitudes entre humains et animaux. Et elle dispose d'un beau panel face à un épaulard tueur, une poignée d'éléphants de mer plutôt mal élevés, et environ quatre cent mille manchots royaux. Un roman frissonnant sur l'amour et l'amitié, et l'avenir de la planète.

 

 

 

D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan

« Tu sais parfois, je me demande s'il n y a pas quelqu'un qui prend possession de toi. »
« Ce livre est le récit de ma rencontre avec L.
L. est le cauchemar de tout écrivain. Ou plutôt le genre de personne qu'un écrivain ne devrait jamais croiser.»
Dans ce roman aux allures de thriller psychologique, Delphine de Vigan s'aventure en équilibriste sur la ligne de crête qui sépare le réel de la fiction. Ce livre est aussi une plongée au cour d'une époque fascinée par le Vrai.

 

 

Grey - Cinquante nuances de Grey par Christian d'El James

 

Redécouvrez Cinquante Nuances de Grey à travers les yeux de Christian.
Christian Grey contrôle tous les aspects de sa vie : son monde est ordonné, organisé et désespérément vide, jusqu'au jour où Anastasia Steele tombe la tête la première dans son bureau. Il tente de l'oublier, mais il est emporté dans un tourbillon d'émotions qui le dépassent. À l'inverse des autres femmes, Ana l'ingénue semble lire en lui à livre ouvert, et deviner un cœur d'homme blessé derrière l'apparence glacée du magnat des affaires.
Ana pourra-t-elle effacer les horreurs que Christian a connues dans son enfance et qui ne cessent de le tourmenter ? Ou est-ce que la face sombre de la sexualité de Christian, son goût exacerbé du pouvoir et le peu d'estime de soi qui le consument auront raison des sentiments de la jeune femme ?

Voleur de vies de Frank Andriat

 

«Moi, c'est Lézard. J'aime ces bestioles qui se débinent comme des fusées dès qu'elles t'ont piqué la miette qui est tombée de ton sandwich. Quand tu vis sur une terre stérile, tu n'as pas vraiment le choix ; ou tu te faufiles dans les sacs à la recherche d'un peu de blé, ou tu crèves...» 
Lézard, qui vit seul à Paris sous les toits, remplit son assiette et son imaginaire en volant des portefeuilles. Mais son existence tout entière est soudain remise en question lorsqu'il rencontre la surprenante Méduse. Avec elle, il va vivre une relation hors du commun. A cause d'elle, il va prendre des risques. Et emprunter des chemins de traverse qu'il n'aurait pas osé imaginer...

 

Le petit magasin des tricoteuses de Gil McNeil

Alors que la boutique de tricot qu'elle a reprise se porte bien, Jo Mackenzie trouve auprès de ses amies tricoteuses l'écoute et l'aide dont elle a besoin pour surmonter ses problèmes affectifs.

 

 

 

 

 

Un si beau soleil pour mourir de James Patterson

Ethan et Abby, mariés depuis peu, passent leur lune de miel sur une île enchanteresse des Caraïbes. Eaux turquoises le matin, champagne le soir… Mais le rêve prend fin, brutalement. Le couple est tué dans le sauna de leur suite de luxe.
Peu de temps après, deux amoureux convolant à Rome sont assassinés. Qui peut bien s’en prendre à des couples mariés depuis peu ?

L’ex-agent du FBI John O’Hara se voit confier  l’enquête tandis que l’agent spécial Sarah Brubaker traque de son côté un autre serial killer, dont les victimes ont un étonnant point commun : elles portent toutes le même nom : John O’Hara !
Des lors, les routes de John et de Sarah vont se croiser. Il leur faudra, pour arrêter les deux criminels, unir leurs efforts. Et plus si affinités…

 

Un amour impossible de Christine Angot

Pierre et Rachel vivent une liaison courte mais intense à Châteauroux à la fin des années 1950. Pierre, érudit, issu d'une famille bourgeoise, fascine Rachel, employée à la Sécurité sociale. Il refuse de l'épouser, mais ils font un enfant. L'amour maternel devient pour Rachel et Christine le socle d'une vie heureuse. Pierre voit sa fille épisodiquement. Des années plus tard, Rachel apprend qu'il la viole. Le choc est immense. Un sentiment de culpabilité s'immisce progressivement entre la mère et la fille. Christine Angot entreprend ici de mettre à nu une relation des plus complexes, entre amour inconditionnel pour la mère et ressentiment, dépeignant sans concession une guerre sociale amoureuse et le parcours d'une femme, détruite par son péché originel : la passion vouée à l'homme qui aura finalement anéanti tous les repères qu'elle s'était construits.

 

 

Le secret de la manufacture de chaussettes inusables d'Annie Barrows

Ce n'était pas le projet estival dont Layla avait rêvé. Rédiger l'histoire d'une petite ville de Virginie-Occidentale et de sa manufacture de chaussettes, Les Inusables Américaines. Et pourtant... Eté 1938. Layla Beck, jeune citadine fortunée, refuse le riche parti que son père lui a choisi et se voit contrainte, pour la première fois de sa vie, de travailler. Recrutée au sein d'une agence gouvernementale, elle se rend à Macedonia pour y écrire un livre de commande sur cette petite ville. L'été s'annonce mortellement ennuyeux. Mais elle va tomber sous le charme des excentriques désargentés chez lesquels elle prend pension. Dans la famille Romeyn, il y a... La fille, Willa, douze ans, qui a décidé de tourner le dos à l'enfance... La tante, Jottie, qui ne peut oublier la tragédie qui a coûté la vie à celui qu'elle aimait... Et le père, le troublant Félix, dont les activités semblent peu orthodoxes. Autrefois propriétaire de la manufacture, cette famille a une histoire intimement liée à celle de la ville. De soupçons en révélations, Layla va changer à jamais l'existence des membres de cette communauté, et mettre au jour vérités enfouies et blessures mal cicatrisées. 

L’envoyé de Dieu de Gilbert Sinoué

Tout commence à Médine, en l’an 672 de l’ère commune. Voici quarante ans que le Prophète a rendu son âme au Tout-Puissant. Ceux qui l’ont connu ont disparu. Certains sont morts, d’autres se sont dispersés entre aube et crépuscule, dans l’immensité de l’Orient. Tous, sauf un homme. Un vieillard. Il est le dernier témoin. L’ultime mémoire. Un jeune scribe, Hussein Abdel Jawad, fervent adorateur de l’Envoyé de Dieu, fonce à travers le désert. Le temps presse. Jawad est convaincu que c’est le Très-Haut lui-même qui lui a attribué cette mission sacrée : recueillir les souvenirs, afin de les transmettre au monde. Arrivera-t-il à temps ? Ce vieillard aura-t-il conservé intacts tous les détails de l’incroyable destinée qui fut celle de Muhammad, béni soit son saint nom ?  Seul le temps connaît la réponse.

 

 

La dernière nuit du Raïs de Yasmina Khadra

 

" Longtemps j'ai cru incarner une nation et mettre les puissants de ce monde à genoux. J'étais la légende faite homme. Les idoles et les poètes me mangeaient dans la main. Aujourd'hui, je n'ai à léguer à mes héritiers que ce livre qui relate les dernières heures de ma fabuleuse existence. Lequel, du visionnaire tyrannique ou du Bédouin indomptable, l'Histoire retiendra-t-elle ? Pour moi, la question ne se pose même pas puisque l'on n'est que ce que les autres voudraient que l'on soit. " Avec cette plongée vertigineuse dans la tête d'un tyran sanguinaire et mégalomane, Yasmina Khadra dresse le portrait universel de tous les dictateurs déchus et dévoile les ressorts les plus secrets de la barbarie humaine.

 

 

Documentaire

 

No steak d'Aymeric Caron

Bientôt, nous ne mangerons plus de viande. Nous cesserons de tuer des êtres vivants - 60 milliards d'animaux chaque année - pour nous nourrir. En effet, en 2050, nous serons près de 10 milliards, et nos ressources en terres et en eau seront insuffisantes pour que le régime carné continue à progresser. Mais au-delà des raisons économiques et écologiques, la science tend à prouver que, contrairement à ce que nous avons longtemps cru, les animaux exploités sont des êtres sensibles, intelligents et sociaux. Dès lors, avons-nous encore le droit de les manger ? Pourquoi les chats et les chiens ont-ils un palace qui leur est dédié au Canada alors qu'en Chine ils peuvent finir au fond d'une casserole ? Pourquoi avons-nous choisi de consommer en priorité cochons, poulets et bœufs ? Comment ces animaux sont-ils produits ? Les végétariens vivent-ils plus longtemps que les carnivores ? Comment peut-on remplacer les protéines animales ? Aymeric Caron a mené l'enquête pour décrire, avec verve et humour, tous les aspects de notre étrange rapport à la viande.

 

Biographies

Mes chemins pour l’école d'Alain Juppé

La réforme de l'école porte toutes les réformes. C'est l'un des chantiers prioritaires. En s'appuyant sur son expérience (l'élève qu'il a été, son parcours scolaire d'excellence, la rencontre de professeurs, les fonctions électives qu'il exerce, ses années d'enseignant au Québec) et sur une large consultation de professeurs et de parents, Alain Juppé dresse un constat lucide sur l'école d'aujourd hui (élèves décrocheurs, professeurs dévalorisés, parents perdus). Il dessine les grands axes de la réforme de l'école : des responsabilités réelles données aux acteurs de terrain, une personnalisation des parcours des élèves, la diffusion maîtrisée des outils numériques pour renouveler la relation pédagogique. En s'entretenant avec un expert du monde de l'éducation et un homme de terrain, professeur de lycée, il expose ce que pourrait être l'école de demain. Il expose ses valeurs, son programme et ouvre un débat essentiel : quelle école voulons-nous ?

 

 

Dans la tête de Vladimir Poutine de Michel Eltchaninoff

C'est presque passé inaperçu. Janvier 2014, en Russie, les hauts fonctionnaires, les gouverneurs des régions, les cadres du parti Russie unie reçoivent un singulier cadeau de Nouvel An de la part de l'administration présidentielle : des ouvrages de philosophie ! Des œuvres de penseurs russes du XIXe et du XXe siècle. Si Gogol revenait, il décrirait ces imposants personnages, habitués aux restaurants chics et aux belles voitures, en train de peiner sur la lecture de pages emplies de spéculations sibyllines. Car il faut s'y mettre, et passer des soirées à s'arracher les cheveux. Le président lui-même a récemment cité ces auteurs dans des discours décisifs, et il faut essayer de comprendre ce qu'il a voulu dire. Les plus persévérants trouvent d'ailleurs dans ces livres des formules qui résonnent étrangement, et sentent comme une concordance des temps : le rôle du guide de la nation dans une démocratie authentique, l'importance d'être conservateur, le souci d'ancrer la morale dans la religion, la mission historique du peuple russe face à l'hostilité millénaire de l'Occident. Dans cet essai, Michel Eltchaninoff tente de répondre à la question que chacun se pose depuis l'annexion de la Crimée, magnifiée en Russie comme un acte fondateur : qu'est-ce que Poutine a dans la tête en ce début de siècle imprévisible ?

Le bûcher des vaniteux - tome 1 d'Éric Zemmour

"A quoi sert le grand cirque présidentiel ? Ce choc des ambitions, des ego, des vanités, des promesses, des surenchères, des rêves ? Ces masques plus brillants les uns que les autres ? Plus menteurs les uns que les autres ? J'ai tenu, chaque matin, le journal de bord d'une année surprenante, inquiétante, mirobolante. De mon poste d'observation privilégié, j'ai vu brûler les bûchers des vaniteux, comme au temps de Philippe le Bel, le petit peuple de Paris, sidéré et vaguement inquiet, regarda brûler celui des Templiers. J'y ai même glissé ma petite allumette. Ni vu ni connu. Pas pu m'empêcher. Un réflexe, une mauvaise habitude".

 

 

Eloge de l’énergie vagabonde de Sylvain Tesson

 

" J'irai de l'Aral à la Caspienne. Je gagnerai l'Azerbaïdjan à bord d'un ferry. De Bakou, je cheminerai vers la Turquie par la Géorgie. À pied, à vélo, je ne sais pas encore, mais loyalement, sans propulsion motorisée. Au bout de ma route, j'aurai relié trois mers, abattant le même trajet que celui d'une larme d'or noir de la haute Asie convoyée à travers steppes et monts pour que le monde poursuive sa marche folle. Profitant de cette traversée de terres à haute valeur pétrolifère, je consacrerai mon temps d'avancée solitaire à réfléchir au mystère de l'énergie. Pétrole et force vitale procèdent du même principe : l'être humain recèle un gisement d'énergie que des forages propices peuvent faire jaillir. "Sylvain Tesson.