• Imprimer
  • Envoyer par email

Informations et liens utiles

 

 

http://www.maisondelenvironnement.be/spip/

Espèces invasives :

 

Frelon asiatique

Le frelon asiatique, déjà là !

 

Consultez la brochure

 

Une plante invasive est une plante qui a été introduite dans un milieu qui n’est pas son milieu d’origine et son développement nuit aux espèces locales.

Conseils de gestion :

 

Balsamine de l’Himalaya :

Gérer la plante en fleurs avant la formation des graines (fin juin - début juillet).
Arracher l’intégralité de la plante ou faucher en dessous du premier nœud afin d’éviter toutes reprises. Rassembler les plantes coupées ou arrachées en un amas en milieu ouvert et en dehors des zones inondables. Réaliser une 2e gestion 3 semaines plus tard.
La première année de gestion, réaliser une 3e gestion 3 semaines après la 2e.
Répéter la gestion pendant plusieurs années successives pour épuiser la banque de graines éventuelle.

 

Berce du Caucase :

La gestion doit être réalisée de manière systématique durant au moins 5 années consécutives, de manière à épuiser toute la banque de graines contenue dans le sol. L’effet de la gestion mise en place n’est donc souvent pas visible à court terme.
Attention ! La plante peut occasionner des brûlures. Avant de gérer, protégez-vous soigneusement avec des lunettes de sécurité, des gants et des vêtements imperméables. Après gestion, nettoyez les outils à grandes eaux pour éliminer toute trace de sève.
Les plantes peuvent être détruites en sectionnant les racines à 15-20 cm en dessous du sol, à l'aide d'une houe ou d'une bêche à bord tranchant (technique dite de la coupe sous le collet). Les plantes seront ensuite extraites du sol et découpées en tronçons, avant d'être séchées ou détruites. Quand elles sont présentes, les fleurs (ombelles) doivent être bien séparées des tiges pour éviter la production de graines.
Cette gestion peut être mise en œuvre selon deux modalités distinctes :
 modalité 1 : gestion en avril ou en mai, alors que les plantes sont de petite taille et donc plus faciles à manipuler. Un deuxième passage doit alors être réalisé en juin-juillet afin d’éliminer les repousses éventuelles.
 modalité 2 : gestion en juin-juillet sur des individus en début de floraison. En cette saison, il est souvent plus facile de réaliser une coupe de la partie aérienne juste avant de procéder à la section des racines et à l’extraction de la partie basale de la tige.

http://biodiversite.wallonie.be/fr/la-berce-du-caucase

 

Renouée du Japon

Cette plante est originaire d’Asie mais on en rencontre de plus en plus partout en Wallonie et donc aussi à Flémalle. Peut être en avez-vous dans votre jardin ?
Elle forme une végétation dense et empêche les espèces locales de se développer, il s’agit donc d’un véritable ennemi pour notre biodiversité ! Elle se multiplie à la fois par les graines et surtout principalement par des rhizomes ; le moindre fragment de tige ou de racine permet à la plante de se régénérer.
Il est très difficile de s’en débarrasser mais ce n’est pas impossible. L’opération consiste à la fatiguer en la coupant plusieurs fois par an à chaque repousse ou à l’arracher avec ses racines. La débroussailleuse est à éviter car elle envoie des particules de tige proliférer ailleurs.
Comme un petit vestige de tige ou de racine suffit à régénérer la plante ; ce qui est primordial, c’est d’éviter sa propagation ! Pour cela, il faut absolument, une fois coupée ou mieux arrachée, la mettre directement de côté en dehors de tout contact avec la terre (dans un sac ou sur une bâche recouverte par un plastique).
Il ne faut surtout pas la composter, elle doit être brulée. Puisqu’il est interdit de brûler chez soi ses déchets verts la solution est de l’apporter au parc container et de la jeter dans les déchets valorisables qui, contrairement aux déchets verts qui sont compostés, sont brulés.

Consultez la brochure