• Imprimer

Actualités

L’invasion de scolytes

Le lundi 5 novembre 2018 par le webmaster

Bonjour,
Ci-joint, un article pour aviser les propriétaires privés des actions à prendre par rapport à l’invasion de scolytes et à la mortalité importante des épicéas.

Le typographe (Ips typographus) est un coléoptère de la famille des scolytidés. Il peut atteindre une longueur de 4 à 6 mm. Il est présent naturellement dans toute l’Europe. Il est un des ravageurs les plus importants de nos forêts résineuses et plus spécifiquement de l’épicéa. Lors de pullulations, les mortalités d’arbres liées à son action peuvent être très importantes.
Une bonne gestion préventive, une détection rapide des situations favorables au typographe ainsi que des actions rapides d’abattage et de sécurisation des grumes sont les seules armes contre ces ravageurs.

Le typographe et sa gestion

Télécharger le fichier lié

Dates des prochaines battues

Le jeudi 4 octobre 2018 par le webmaster

Voici pour votre information les dates des prochaines battues:

Bois Madame (Ivoz – Bois communal) - Titulaire M. ELIAS (0477/20.05.66) :
vendredi 16 novembre 2018, vendredi 21 décembre 2018.

Bois privé St Hubert (Ivoz, château Saint Hubert) – Titulaire M. EVRARD (0476/92.83.02) :
mercredi 21 novembre 2018, mardi 04 décembre 2018, mardi 18 décembre 2018.

Aigremont (Awirs, château d’Aigremont) – Titulaire M. DORVAL (0477/41.57.97) :
samedi 24 novembre 2018, samedi 22 décembre 2018.

Rappel n° de téléphone du garde DNF concerné : M. DE RESE : 0472/92.02.97.

En ce qui concerne la réglementation et la sécurité dans les bois :
Il n’y a pas d’horaires précis mais les battues doivent s’arrêter à la tombée de la nuit (loi sur la chasse). En gros du lever au coucher du soleil (max 1h après le coucher du soleil).
Les battues seront indiquées par le chasseur à chaque entrée du bois. Accès normalement interdit tout au long de la journée de battue.
Il n’y a pas de périmètre de sécurité à respecter. Les chasseurs ne pouvant tirer que vers l’intérieur des bois.

Affichage en matière de chasse – Rappel - ctobre 2018
Source : http://www.sentiers.be

Télécharger le fichier lié

Le sel, le vinaigre et l’eau de Javel : c’est interdit pour désherber !

Le vendredi 13 juillet 2018 par le webmaster

Nouveau remède contre les plantes indésirables, le sel et le vinaigre sont de plus en plus utilisés par les particuliers ou les professionnels des espaces verts. Cette solution est d’ailleurs bien présente sur les réseaux sociaux où on vous explique comment réaliser ce produit « naturel » pour venir à bout des adventices.

Or, il faut savoir que l’utilisation pour désherber du sel (de déneigement ou de cuisine), du vinaigre ou en encore de l’eau de Javel est interdite par la Région wallonne. En effet, d’un point de vue légal, ces produits ne sont pas homologués comme herbicides et ils ne peuvent donc pas être utilisés pour lutter contre les adventices.

De plus, l’utilisation répétée de ces produits peut conduire à une acidification des sols (dans le cas du vinaigre), une contamination des eaux de surface et souterraine et un risque pour la santé humaine (irritation de la peau, des yeux et des voies respiratoires).

Remarques :
• le vinaigre est une "substance de base" reconnue par l'Union européenne uniquement pour ses propriétés fongicides et bactéricides;
• le sel (chlorure de sodium) est une "substance de base" reconnue par l'Union européenne uniquement pour ses propriétés fongicides et insecticides

Alors, comment désherber son trottoir?
• effectuez un désherbage thermique grâce à de l’eau bouillante (eau des pommes de terre) ou avec un bruleur à gaz (chalumeau). Ce traitement est à répéter plusieurs fois sur la saison en fonction du résultat voulu et de la météo ;
• débroussailler pour un résultat rapide sur les surfaces “dures”, en pavés par exemple. En plus du fil nylon épais, Il existe aussi des têtes de brosses rotatives à fixer sur débroussailleuses. Attention aux projections ;
• envoyer un jet d’eau sous pression sur les pavés pour déloger les plantes incrustées dans les joints ;
• tondre à une certaine hauteur au-dessus d’un gravier ou de joints de pavés enherbés ;
• utilisez un outil à main quand ils ‘agit de gratter le gravier (exemples : griffe, sarcloir, binette) ou dans les joints entre les pavés (exemple : un couteau à désherber). Il est conseillé d’agir sur les jeunes plantules tôt dans la saison car leurs racines seront moins développées.

Plus d’infos sur : http://www.adalia.be/plantes-indesirables

Terre asbl menacée par les détritus

Le mercredi 11 juillet 2018 par le webmaster

Vos armoires débordent de vêtements que vous ne portez plus ? Déposez-les dans une bulle de Terre asbl. Vous ferez un geste pour l’emploi, pour l’environnement et pour la solidarité. Mais attention, les déchets nuisent gravement à l’action de l’association.
En effet, une tendance à l’augmentation croissante de déchets dans et autour des bulles à vêtements a malheureusement été constatée. Pour mémoire : seuls les dons de vêtements réutilisables permettent à Terre asbl de préserver ses 250 emplois et de poursuivre sa mission d’insertion par le travail.

Pourquoi donner ?
• Emploi : L’activité de récupération de vêtements a permis à Terre asbl de créer 250 emplois stables, essentiellement pour des personnes éloignées du marché du travail. Grâce à vos dons de vêtements, ces personnes ont retrouvé un revenu, une autonomie et un statut social.
• Environnement : 57 % du textile récupéré est réutilisé comme vêtements de seconde main. Une partie est revendue en circuit court dans les 20 magasins de Terre asbl. On évite ainsi de surconsommer les matières premières pour produire des vêtements neufs et on réduit le volume de déchets.
• Solidarité-Terre asbl soutient le démarrage d’initiatives d’économie sociale, en Belgique et à l’étranger.

Comment donner ?
• Donnez uniquement des vêtements réutilisables (propres et secs). Les déchets déposés dans les bulles menacent directement les emplois;
• Emballez les vêtements dans un sac fermé (pour éviter qu’ils s’abîment ou se salissent);
• Liez les chaussures par paire (à l’aide des lacets ou d’un élastique);
• Terre reprend aussi les accessoires (ceintures, sacs, portefeuilles… ) et le linge de maison (draps de lit, essuies, nappes… );
• Si une bulle est pleine, ne déposez pas de sacs à côté de celle-ci (ils risqueraient d’être volés ou de s’abîmer). Vous pouvez signaler une bulle pleine en téléphonant au numéro indiqué sur la bulle ou via la page Facebook « Terre asbl ».

Où donner ?
Localisez la bulle la plus proche sur www.terre.be ou appelez le 04/240.58.58.

Le City Pass : un nouvel abonnement train + bus lancé à partir du 1er juillet, au sein de l’agglomération liégeoise

Le mardi 3 juillet 2018 par le webmaster

La SNCB et le TEC lancent, le 1er juillet, le City Pass, un nouvel abonnement intégré permettant d’emprunter les trains de la SNCB et les bus du TEC au sein de l’agglomération liégeoise.

Selon une enquête du SPF Mobilité, 82 % des déplacements domicile-travail en Wallonie sont effectués seul en voiture. En ce qui concerne l’agglomération liégeoise, elle est la plus congestionnée de Wallonie. Pour inciter davantage les habitants de celle-ci à recourir aux transports en commun et à profiter des avantages qu’ils peuvent apporter en termes de mobilité, de sécurité, de durabilité et de compétitivité, la SNCB et le TEC ont développé le City Pass, un abonnement qui permet aux voyageurs d’emprunter les trains de la SNCB et les bus du TEC dans une zone couvrant à la fois les pôles d’emploi les plus importants de la métropole liégeoise (tels que l’aéroport de Liège et le zoning industriel qui lui est associé, le zoning industriel des Hauts-Sarts, le nouveau centre hospitalier CHC de Liège, ainsi que les entreprises localisées au sein de la ville de Liège) et les principaux pôles scolaires (dont celui du CHU/ULiège). Cette nouvelle offre tarifaire intermodale s’adresse notamment aux travailleurs, aux étudiants et aux élèves qui se déplacent fréquemment de et vers la Ville de Liège et/ou de et vers les villes et communes avoisinantes.

L’objectif de la SNCB et du TEC est de favoriser la complémentarité de leurs deux réseaux et d’offrir ainsi les meilleures solutions de déplacements en transports publics et ce, en fonction des besoins de mobilité des voyageurs. Ce nouveau produit, le City Pass, constitue une alternative avantageuse aux abonnements actuels et répond favorablement aux attentes des voyageurs, en termes de souplesse et de facilité d’utilisation. Concrètement, la zone de validité du City Pass, qui correspond à la zone de congestion de l’agglomération liégeoise, inclut les zones TEC du centre de Liège (zone 5810) et de ses communes limitrophes (zone 5820) et de nombreuses gares de la SNCB (Ans, Flémalle-Haute, Flémalle-Grande, Leman, Jemeppe-sur-meuse, Pont-de-Seraing, Sclessin, Angleur, Chênée, Bressoux, Liège-Guillemins, Liège-Jonfosse, Liège-Palais, Herstal, Milmort, Liers, Trooz et Tilff ). Tant la gare que l’aéroport de Bierset sont également repris dans cette zone de validité. En outre, le City Pass est lancé en parallèle avec l’amélioration de l’offre de la SNCB dans la province de Liège grâce à l’ouverture en juin de la ligne 125 A, des gares de Seraing et d’Ougrée ainsi que de la gare de Chaudfontaine début septembre, toutes trois faisant partie de la zone de validité du City Pass.
La ligne 41 du TEC sera également prolongée jusqu’au Sart-Tilman, permettant d’assurer une liaison train/bus jusqu’au domaine universitaire.

Pour les voyageurs de 25 ans et plus et pour les navetteurs qui effectuent des déplacements « domicile-travail », l’abonnement mensuel City Pass est disponible au prix de 50€ et l’abonnement annuel au prix de 500€. Pour les voyageurs de moins de 25 ans, le tarif est quant à lui de 25€ pour un abonnement mensuel et de 250€ pour un abonnement annuel. A partir de septembre, un second nouveau produit sera également mis en vente : le City Pass 24h. Au prix de 6 euros, il permettra de voyager librement, pendant 24h, sur les deux réseaux au sein de cette même zone.
Le City Pass est en vente :
• aux guichets de la SNCB lors du premier achat (ainsi que sur les autres canaux de vente lors du renouvellement de l’abonnement : site web, automates de ventes)
• dans les canaux de vente TEC suivants : ESPACES TEC, E-SHOP, SELF et EASY PAY (renouvellement par virement bancaire).

La carte ci-dessous permet de visualiser l’étendue de la zone City Pass couverte par ces deux nouveaux produits. Plus d’infos sur sncb.be et infotec.be

La carte suburbaine en téléchargement...]

Télécharger le fichier lié

Renforcement de l’offre de trains au sein de l’agglomération liégeoise : réouverture de la ligne 125 A entre Flémalle-Haute et Liège-Guillemins dès le dimanche 10 juin

Le dimanche 10 juin 2018 par le webmaster

Selon une enquête du SPF Mobilité, 82 % des déplacements domicile-travail en Wallonie sont effectués seul en voiture. La part du train est, elle, de 5% en Wallonie. En ce qui concerne l’agglomération liégeoise, elle est devenue la troisième agglomération la plus congestionnée du pays après Bruxelles et Anvers, et la première en Wallonie. Le problème n’est pas seulement celui de la protection de l’environnement ou de l’agacement dans les embouteillages. Il a un impact économique concret. A l’échelle de l’agglomération liégeoise, ce coût se situerait entre 250 et 500 millions d’euros par an.

Dans le cadre de sa stratégie suburbaine, la SNCB souhaite pleinement contribuer à l’amélioration de la mobilité au sein de l’agglomération liégeoise, notamment en renforçant son offre de trains pour les voyageurs. Il a donc été décidé de ré-ouvrir la ligne 125 A entre Flémalle-Haute et Liège-Guillemins aux trains de voyageurs à partir de ce dimanche 10 juin en desservant les deux gares sur cette ligne, celle d’Ougrée et de Seraing. Pour concrétiser la mise en service de ces deux nouvelles gares, la SNCB et Infrabel ont investi plus de 1,4 million d’euros.

Les gares de cette ligne seront desservies chaque jour de semaine par 38 trains entre 6h et 20h. En heures de pointe, il y aura deux trains par heure à destination de Liège et, durant le reste de la journée et le week-end, un train par heure, du matin au soir, dans les deux sens.

La mise en place du réseau suburbain de Liège permettra de désengorger les principaux axes de la métropole. Cette nouvelle relation permettra en effet de relier entre elles les activités économiques situées à Waremme, Ans, Seraing, Flémalle, Liège, Herstal et l’aéroport de Liège. La gare d’Ougrée permettra quant à elle, en lien avec la ligne 41 du TEC, de faciliter encore plus les contacts entre l’Université de Liège et les départements de Recherche & Développement des entreprises liégeoises. La mobilité des étudiants présents sur plusieurs sites au sein de la Ville de Liège sera aussi facilitée.

A l’occasion de cette réouverture, la SNCB a décidé de mener une action promotionnelle à l’attention des voyageurs de cette nouvelle ligne. Concrètement, le samedi et le dimanche, entre ce 10 juin et le 1er juillet 2018 inclus, les clients pourront voyager gratuitement sur cette ligne 125 A, sans titre de transport. « Cette gratuité du transport sera valable exclusivement sur la ligne 125A pour tout trajet entre les gares de Flémalle-haute, Seraing, Ougrée d’une part et l’une des gares de la Zone de Liège (Angleur, Bressoux, Chênée, Liège-Guillemins, Liège-Jonfosse, Liège-Palais, Sclessin) d’autre part. »
Pour plus d’informations, les voyageurs peuvent consulter directement le site Internet www.sncb.be, l'app SNCB gratuite et les comptes Facebook et Twitter, ou encore s’adresser au personnel de gare.

DOSSIER DE SYNTHÈSE Nutrition - Environnement

Le mercredi 23 mai 2018 par le webmaster

Des arguments pour répondre aux questions de société sur l’élevage, la production et la consommation de viande et de lait en Wallonie sur base de données scientifiques, replacées dans le contexte wallon.

En 2016, les Cellules d'information Viandes et Lait ont été mises sur pied afin de produire des contenus objectifs et scientifiquement prouvés. Les sujets analysés tournent autour des thèmes de la santé, la nutrition, l'environnement, le bien-être et la santé animale ainsi que la qualité et la traçabilité. Le travail de ces deux cellules est alimenté par des observateurs émanant du secteur, mais aussi des experts du monde scientifique et institutionnel.

Vous trouverez ci-joint la brochure éditée par les deux Cellules d'information. Elle a comme objectif de donner des arguments fiables, adaptés au contexte wallon et validés par des scientifiques qui permettent aux citoyens de se forger une opinion objective et de participer au débat public. Celle-ci contient une multitude de chiffres et arguments validés scientifiquement. Des témoignages d'éleveurs permettent de passer plus facilement de la théorie à la pratique.

La brochure est également téléchargeable sur les sites www.celluleinfolait.be et www.celluleinfoviandes.be et en version papier sur demande à info.socopro@collegedesproducteurs.be ou au 081/240.430.

LA BROCHURE...

Télécharger le fichier lié

Votre bulletin communal "Vivre à Flémalle" - avril 2018

Le lundi 23 avril 2018 par le webmaster

____________________

Consultez votre bulletin communal "Vivre à Flémalle", édition d'avril 2018
____________________

Télécharger le fichier lié

L’amiante dans et autour de la maison

Le mercredi 28 mars 2018 par le webmaster

Comment reconnaître l’amiante ? Que faire si vous en découvrez chez vous ? Quels sont les risques pour la santé ?

Chacun sait que l’amiante est dangereux pour la santé. Aujourd’hui interdit et introuvable dans le commerce, l’amiante a été massivement utilisé dans le passé. C’est pour cette raison que chacun peut encore en trouver dans et autour de sa maison. Par exemple, dans des plaques ondulées en ciment, des bacs à fleurs, des joints d’isolation, etc. Toutefois, les matériaux contenant de l’amiante sont surtout dangereux quand ils sont retirés ou traités sans respecter les règles de l’art.

Pour aider les citoyens à reconnaître l’amiante et donner une orientation sur la conduite à tenir afin d’éviter un risque sanitaire, le Service Public Fédéral ainsi que la Wallonie mettent à disposition des particuliers un site et une brochure (téléchargeable ci-dessous) d’informations et conseils pratiques.

Puis-je nettoyer mon toit ou la gouttière s’ils contiennent de l’amiante ? L’amiante peut-il contaminer l’eau de pluie ? Que faire des déchets ?

Autant de questions abordées par les autorités fédérales et régionales dans ces documents d’information. La brochure comporte explications, photos et descriptions des applications les plus courantes de l’amiante. Vous y trouverez des informations et conseils, définitions et illustrations, ainsi qu’adresses utiles.

Où trouver l’information ?

Brochure « L’amiante dans et autour de la maison » disponible au Service environnement de Flémalle (et téléchargeable ci-dessous) et sur Internet :

• Site de la Wallonie – portail Environnement :

http://environnement.wallonie.be/publi/education/brochure_amiante.pdf

• Site du Service Public Fédéral Santé publique :

https://www.health.belgium.be/fr/questions-frequemment-posees-propos-de-lamiante

Nathalie Wéry
Conseillère en environnement
Administration communale de Flémalle
Service environnement
Grand'route, 302-304 (1er étage) - 4400 Flémalle
Tél: 0499/531.371 • Fax: 04/234.88.61


Brochure...

Télécharger le fichier lié

La campagne nationale sur le risque nucléaire...

Le mardi 13 mars 2018 par le webmaster

...a été lancée ce mardi 6 mars par le Ministre de l’Intérieur.
Suite à l’actualisation du plan d’urgence (publié ce 6 mars au Moniteur), celui-ci concerne à présent toutes les communes du pays, notamment avec la pré-distribution de comprimés d’iode étendue désormais à tout le territoire national (pour les groupes sensibles).
L’idée de cette campagne est bien sûr d’expliquer ce qu’est le risque nucléaire, ce que font les autorités et ce que peut faire le citoyen.
En ce qui concerne ce dernier point, l’information ne doit pas uniquement se focaliser sur les comprimés d’iode. D’autres actions sont tout aussi importantes, à commencer par le fait de s’informer sur le risque, sur les bons réflexes (la meilleure action de protection reste toujours la mise à l’abri).

Plus d’infos sur : www.risquenucleaire.be

Qu'est-ce que le risque nucléaire ?
Que font les autorités ?
Que puis-je faire ?
Procurez-vous la brochure...

Télécharger le fichier lié

Information et brochure sur les mesures mises en place lors de pics de pollution atmosphérique et leur impact sur la santé

Le vendredi 23 février 2018 par le webmaster

En novembre 2016, les 3 Régions ont décidé d'introduire un nouveau seuil d'information lorsque les concentrations moyennes de particules fines dépassent 50 µg/m3 dans l'air. Dans ce cadre, la Région wallonne a prévu différentes recommandations concernant l'usage des véhicules et le chauffage dans les bâtiments.
Ces recommandations sont synthétisées dans une brochure disponible gratuitement (à télécharger ci-dessous).

Il est possible de commander des brochures en transmettant un e-mail à l'adresse suivante : carine.hardenne@spw.wallonie.be en mentionnant le nombre d'exemplaire souhaités. La brochure est également téléchargeable sur le site www.awac.be.

La brochure...

Télécharger le fichier lié

Informé en temps réel - Inscrivez-vous

Le mercredi 21 février 2018 par le webmaster

La commune de Flémalle s’est dotée d’un système d’alerte afin de prévenir rapidement la population en cas de situations d’urgence (grosses intempéries, graves accidents, fuites de gaz, inondations, etc...).

Géré par la cellule de crise communale, celui-ci permettra le cas échéant d’envoyer des sms et/ou mails ciblés, par exemple, vers la population d’un quartier pour donner une information précise ou un avertissement.

Avec ce nouvel outil, la commune souhaite améliorer sa communication vers les citoyens en utilisant une technologie peu coûteuse et efficace.

Comment s'inscrire ? Trois possibilités :

- Vous trouverez le formulaire d'inscription "Informé en temps réel - Insrivez-vous" via l'onglet " Services communaux > Informé en temps réel par SMS-Inscrivez-vous" sur la page "Ma commune".
Attention, dans le champs "Numéro de téléphone", vous devez indiquer votre NUMÉRO DE GSM !!

- En adressant un mail à population@flemalle.be avec vos coordonnées complètes :
inscription alerte sms + nom + prénom + adresse complète + votre numéro de gsm + votre adresse mail.

- En téléphonant au service Population au 04/234.88.11 ou 04/234.88.12

Pour le futur, pensez à signaler toute modification de votre numéro de gsm personnel !
____________________

Rapport sur l'évolution de la population de Flémalle...

Le mardi 20 février 2018 par le webmaster

...au 31 décembre 2017 et par tranches d'âge entre 1991 et 2017.

- Evolution de la population entre 1991 et 2017
- Evolution de la population étrangère entre 1990 et 2017
- Population au 31 décembre 2017 par tranches d'âges
- Evolution de la population masculine et féminine en âge d'activité
- Evolution de la population par anciennes communes
- Evolution de la population masculine et féminine par anciennes communes

Le rapport...

Télécharger le fichier lié

Collecte de sang 2018

Le mardi 23 janvier 2018 par Christophe Ferrari

Les Awirs - École communale - Rue des Awirs 222
Le vendredi 7 décembre
de 17:00 à 19:30

Flémalle-Haute - École de l'Ermitage - Thier des Trixhes 99
Le mardi 11 décembre
De 17:00 à 19:30

Ramioul - École communale - Rue des Masuirs 17
Le jeudi 8 novembre
De 17:30 à 19:30

Les Trixhes - L'Envol - Rue du Herdier 6
Le mardi 18 décembre
de 17:30 à 20:00

Pour une commune plus propre, devenez Ambassadeur de la Propreté !

Le mardi 31 octobre 2017 par le webmaster

Souvenez-vous, en mars 2017 vous étiez plus de 400 flémallois à participer au Grand nettoyage de printemps. Aujourd’hui, vous pouvez devenir un Ambassadeur de la propreté toute l’année ! 
 
Vous êtes un citoyen, une école, une association, une entreprise et vous souhaitez vous investir pour la propreté publique dans votre rue ou votre quartier ?
 
Rendez-vous sur https://www.walloniepluspropre.be/ambassadeurs pour vous inscrire, choisir votre « zone », recevoir votre kit de propreté à domicile (gants, gilet, brassard, pince et sacs) et ainsi devenir un « Ambassadeur de la propreté » :
-          Les Ambassadeurs doivent signer une charte en ligne dans laquelle sont repris leurs engagements ;
-          Les sacs fournis aux Ambassadeurs sont clairement reconnaissables et transparents, ce qui permet un contrôle de leur contenu ;
-          Les coordonnées de chaque Ambassadeur inscrit sont transmises à la commune ainsi que la zone d’action.
Ceci permettra de rendre visible l’engagement d’une partie de la population en faveur de la propreté publique et, nous l’espérons, d’en inspirer d’autres à suivre le mouvement.
 
Des questions complémentaires relatives à cette action ? environnement@flemalle.be

Biblio-info-bus

Le jeudi 5 octobre 2017 par Christophe Ferrari

Chers lecteurs,

En raison d'un problème technique, le biblio-inf-bus n'est plus en mesure de circuler.

Toutefois, dans l'attente d'un nouveau véhicule, la bibliothèque principale Grand'Route ainsi que la bibliothèque de Ramet se feront un plaisir de vous accueillir.

Merci de votre compréhension.

INFORMATION À LA POPULATION

Le jeudi 31 août 2017 par le webmaster

LANCEMENT DU NUMÉRO D'APPEL NATIONAL 1722 - NUMÉRO D'APPEL NON-URGENT POUR LES POMPIERS CE 1er AOÛT 2017.

Dans une première phase du projet, ce numéro sera temporaire et activé sur le plan national uniquement en cas d'intempéries prévues par l'IRM (code orange ou rouge).

Lors de telles situations, les Centres 112/100 sont confrontés à une charge d'appel massive durant plusieurs heures. La population belge utilise en effet le numéro 112 pour des demandes d'interventions non urgentes ou non prioritaires pour les secours de la sécurité civile (caves ou des habitations inondées, des branches tombées sur les routes ou dans les jardins, des tuiles arrachées ou encore des routes inondées ou boueuses).

Bien qu'il s'agisse d'une situation préoccupante pour le citoyen, il s'agit dans la grande majorité des cas de situations non-urgentes ou aucune vie n'est menacée. Il est par ailleurs impossible que les services de secours interviennent de manière prioritaire sur chaque situation individuelle, particulièrement lorsque plusieurs rues ou communes sont concernées par la situation.

Les conséquences de cette charge d'appel pour les Centres 112/100 sont multiples :

* Le SLA habituel de décrochage ne peut être respecté, ce qui engendre un temps d'attente important;
* Les lignes entrantes sont saturées, ce qui engendre le perte d'un certain nombre d'appels, dont certains à caractères urgent, particulièrement ceux de l'aide médicale urgente;
* La qualité de traitement des appels urgents est moins bonne ou retardée;

Même en renforçant les centres d'appels en personnel lors de ces alertes météos, la charge d'appel reste trop importante et ne permet pas de différencier les appels urgents des appels non-urgents, tous les appels arrivant dans la même file d'attente.

Pour pallier ce problème, le Ministre de la Sécurité et de l'intérieur a souhaité qu'un numéro spécifique soit mis en fonction afin que la population puisse utiliser un numéro distinct du 112 pour ce type d'interventions et permettre ainsi un décrochage prioritaire des appels 112.

L'information complète...

Télécharger le fichier lié

PLANIFICATEUR DE VOYAGE

Le mardi 29 août 2017 par le webmaster

Dès à présent, la SNCB met à disposition un planificateur de voyage reprenant les horaires provisoires à l’adresse suivante : www.mieuxvoyager.be/simulateur122017.

Nous vous invitons non seulement à le consulter, mais également à le faire connaître.

Dans l’attente de l’accord du gouvernement avalisant le nouveau plan de transport, les horaires ne devraient en principe plus faire l’objet d’adaptations majeures. Ils vous donneront déjà un très bon aperçu de l’offre future. Les horaires définitifs seront disponibles sur notre site Internet après les vacances d’été et entreront en vigueur à partir du 10 décembre 2017.

SNCB Transport
Avenue de la Porte de Hal 40
B - 1060 Bruxelles

www.sncb.be

Signalez nous un problème via l'application BetterStreet

Le lundi 28 août 2017 par le webmaster

NID DE POULE, AVALOIR BOUCHÉ, DÉPÔT SAUVAGE...

SIGNALEZ-LE NOUS EN MOINS DE 30 SECONDES VIA L'APPLICATION BETTERSTREET !

Lien du site : https://betterstreet.org/be/flemalle
____________________

Économisons le papier !

Le vendredi 14 avril 2017 par le webmaster

Notre commune s'associe à FCR Media, l'éditeur des annuaires pagesdor.be et pagesblanches.be, qui a lancé une campagne collective d'abandon des bottins de téléphone.
Si vous n'utilisez plus l'annuaire papier, nous vous encourageons à vous désinscrire via le formulaire que vous trouverez en cliquant sur ce lien :

Formulaire de désinscription (http://www.pagesdor.be/businesscenter/desinscrire-guides).
Les personnes qui se désinscrivent avant le 01/09/2017 ne recevront plus d'exemplaire de l'annuaire papier lors de la prochaine distribution.
Les désinscriptions postérieures s'appliqueront à la distribution de l'année suivante.

Dans un souci écologique, il est tout aussi simple de rechercher des entreprises et des adresses sur les sites www.pagesdor.be et www.pagesblanches.be ou via l'application pagesdor.be.


Merci pour votre collaboration écologique !

Votre bourgmestre et les membres du Collège échevinal.
____________________

L'Office du Tourisme et les paniers garnis de produits typiquement wallons

Le vendredi 4 novembre 2016 par le webmaster

L’Office communal du Tourisme de Flémalle est membre de l'Office des Produits Wallons et propose à la vente divers produits locaux et régionaux. Le terroir wallon est riche d'une multitude de producteurs et artisans passionnés. À coup sûr les produits vous séduiront par leur qualité et leur originalité. À offrir et s'offrir en toute occasion. L'Office du Tourisme propose également de nombreuses publications sur l'histoire des rues flémalloises, les monuments commémoratifs de la Grande Guerre, les châteaux en pays de Meuse, la vigne à Flémalle,…
De nouveaux produits locaux sont disponibles depuis peu dont les marionnettes Tchantchès et Nanesse.

Venez découvrir nos paniers garnis de produits typiquement wallons - une idée sympa pour vos cadeaux.
Consommez local et soutenez les artisans wallons. Paniers garnis à partir de 20 euros.
Venez nous rendre visite tous les jours ouvrables :
- entre 8h30 et 17h (sur rendez-vous entre 12h et 13h)

Possibilité de recevoir la liste complète avec les prix sur demande et de passer commande par téléphone au 04/233.67.87.

Selon les disponibilités. l'Office du Tourisme vous propose la sélection d'articles suivants:
• Sirops à l'ancienne, apéritifs artisanaux, jus de pomme, pâte à tartiner, poires cuites au vin et chiques à la pomme de la Siroperie Delvaux à Horion-Hozémont
• Apéritifs total lemon 100% naturel. Citron, orange/cannelle ou pamplemousse
• Vins de Flémalle (blancs)
• Miel toutes fleurs de Flémalle et Liège
• Confitures artisanales de Flémalle
• Bières du Préhistomuseum (blonde, brune ou ambrée)
• Verres de dégustation à l'effigie de la commune
• Miels de printemps, été ou automne de Mr Vanderstukken (Engis)
• Bières ambrées, brunes et blondes du Fort de Flémalle
• Bonbons à l'ancienne et sucettes aux fruits des Bonbons de Grand-Mère (Visé)

En photo...

Télécharger le fichier lié

Berce du Caucase : danger de brûlures !

Le lundi 25 juillet 2016 par le webmaster

Promeneurs, cyclistes, responsables de mouvements de jeunesse… Apprenez à reconnaître la Berce du Caucase qui est malheureusement présente le long de certains de nos sentiers ! Volontairement introduite dans nos régions dans les années 30 pour ses propriétés ornementales et mellifères, elle se propage aujourd'hui dans l’environnement via les nombreuses graines qu’elle produit.

Il s’agit d’une plante invasive d’une taille exceptionnelle et d’une croissance rapide. A l'état adulte, la berce du Caucase est géante et mesure de 1,5 à 4 mètres de hauteur. Ses feuilles sont profondément découpées et peuvent mesurer environ 50 cm à 1 m de diamètre. Sa tige est robuste, creuse et cannelée. En floraison, ses ombelles blanches ont un diamètre variant entre 20 et 50 cm. Elle pousse souvent en formant des peuplements denses qui étouffent et éliminent les plantes indigènes. Elle envahit de nombreux milieux tels que les talus, les friches, les bords de rivière, les prairies humides ou les lisières forestières.

Ne la touchez pas ! La berce du Caucase contient des substances chimiques dites « photo-sensibilisantes ». Au contact de la peau, et en combinaison avec la lumière solaire, elles provoquent de sévères brûlures.

En cas de contact de la peau avec de la sève
• éliminer la sève le plus rapidement possible, en prenant soin de ne pas étendre la surface de la zone touchée : enlever la sève de la peau avec un papier absorbant sans frotter, puis laver au savon, et rincer abondamment à l'eau l'endroit atteint.
• changer de vêtements s'ils ont été imprégnés par le suc de la plante, même si la peau paraît normale.
• éviter l'exposition de la zone touchée à la lumière durant plus de 48 h, le temps de la disparition de l'effet de photosensibilisation.
• éviter toute exposition au soleil pendant une semaine environ.
• si les yeux sont atteints, les rincer abondamment à l'eau claire puis porter des lunettes de soleil pour réduire leur exposition à la lumière et penser à consulter un médecin.
• en cas de contact important (si la peau devient rouge ou gonflée), consulter un médecin.
• si un enfant est atteint, consulter sans tarder un médecin ou le centre anti-poison pour tout conseil approprié.

Comment éviter les problèmes ?
• Ne touchez pas la plante et avertissez les enfants. En particulier les enfants courent un risque lors de l’usage des tiges creuses comme flûte, sarbacane ou longue-vue. Ce n’est pas un jouet !
• Si vous remarquez la berce du Caucase, surtout à proximité d’un terrain de jeu ou sur un sentier public, il faut sans tarder le signaler aux autorités de la commune (via Betterstreet par exemple).
• L'éradication de la berce du Caucase nécessite le port d'un équipement approprié permettant d'éviter tout contact de la peau, des mains et des yeux avec sa sève (salopette imperméable à la sève, gants en plastique à manches longues, lunettes de sécurité contre les projections de sève dans les yeux).

Les plantes peuvent être détruites en sectionnant les racines à 15-20 cm en dessous du sol, à l’aide d’une houe ou d’une bêche à bord tranchant (technique dite de la coupe sous le collet). Les plantes seront ensuite extraites du sol et découpées en tronçons, avant d’être séchées ou détruites. Quand elles sont présentes, les fleurs (ombelles) doivent être bien séparées des tiges pour éviter la production de graines.

Télécharger le dépliant...

Télécharger le fichier lié

Pesticides, herbicides…. PAS sur les trottoirs !

Le mercredi 20 juillet 2016 par le webmaster

Dans le cadre du Programme wallon de réduction des Pesticides (PWRP), il est interdit depuis le 1er septembre 2014 d'utiliser des pesticides/herbicides sur toute surface imperméable reliée à un réseau de collecte des eaux de pluie : allées de garage, terrasse, trottoirs, filet d’eau, grille, avaloir, ...

Sur base du règlement général de police, article L.2.42, chaque propriétaire ou occupant est tenu de maintenir en état de propreté le trottoir ou l’accotement sur toute la largeur de la façade de la propriété qu’il occupe, y compris les filets d’eau. Vous êtes donc tenus d’enlever la végétation croissant sur les trottoirs ou accotements longeant votre logement et de veiller à ce qu’ils soient praticables. Par conséquent, vous devrez également respecter l’interdiction d’utilisation d’herbicides imposée à votre commune pour assurer l’entretien de ces parties de trottoir qui vous concernent.
Des zones tampons sont également imposées, d’une largeur de 1m par rapport au trottoir, de 6 m par rapport à un cours d’eau.

Depuis le 1er septembre 2014, en tant que citoyen, responsable de la propreté de votre trottoir, vous êtes concernés par l’interdiction d’appliquer des herbicides !

Comment se passer de pesticides ?
Des solutions alternatives à l'emploi de pesticides existent :
• brosser régulièrement les joints des pavés et les filets d’eau afin d’éliminer la terre ;
• utiliser binettes, rasettes, couteaux et autres outils à désherber pour déloger les végétaux entre les pavés ou dans les graviers ;
• arracher à la main (avec des gants !) les plantes aux racines plus coriaces (pissenlits, chardons,…) ;
• verser un peu d’eau bouillante régulièrement pour faire disparaître une plante indésirable, ou utiliser un désherbeur thermique à flamme ou électrique ;
• attention : eau de javel et vinaigre sont également à proscrire !

Vos services communaux n’utilisent plus de pesticides pour l’entretien des parcs et des espaces publics. Seuls les cimetières sont encore entretenus grâce à ces produits mais votre commune s’est engagée vers le « zéro pesticide » d’ici 2019.

Plus de détails et des conseils pratiques sur le site d’adalia => www.adalia.be
____________________

Les primes communales éco-logis 2016

Le jeudi 7 janvier 2016 par le webmaster

Depuis le 1er janvier 2016, l’administration communale de Flémalle propose à ses citoyens deux nouvelles primes pour la mise en conformité de l’installation électrique et pour l’assèchement des murs.

Pour plus d'infos consultez la page énergie du site de l'Administration Communale :

http://citoyen.flemalle.be/pages/index/index/id/135/lang/fr

Télécharger le « Règlement et Conditions d’octroi »

Télécharger le fichier lié