• Imprimer
  • Envoyer par email

Questions relatives au franchissement de nos frontières?

 

29.03.2020

Depuis le mercredi 18 mars, la Belgique interdit les voyages non-essentiels à l'étranger. La circulation des biens et des services est reste, elle autorisée.

 

 

Les autorités belges exercent un contrôle actif et plusieurs postes-frontières sont fermés. Cela peut provoquer des embarras de circulation.

Afin de faciliter votre passage d’une frontière, il vous est fortement recommandé d'avoir un document écrit (en plus des documents d'identité) qui justifie votre déplacement. Bien que cela ne soit pas obligatoire, il est dans l'intérêt des personnes elles-mêmes de fournir un document qui puisse être évalué lors des contrôles opérés par les services de police et de douane sur la pertinence de votre déplacement.

Il peut s'agir d'une lettre d’attestation de votre employeur, d'un certificat médical pour les soins apportés à autrui, d'une preuve de co-parentalité, d'une copie du billet d'avion de la personne que vous allez chercher dans un aéroport d’un pays voisin (si elle ne peut se rendre d’elle-même sur notre territoire), des documents d’identité de l’animal que vous devez aller soigner de l’autre côté de la frontière,…

ATTENTION :

  • Enfreindre l'interdiction de voyages non-essentiels entraîne des sanctions.
  • Il faut également veiller à respecter les réglementations et directives nationales respectives du pays dans lequel vous devez vous rendre (les raisons permettant de se déplacer sont notamment fortement limitées sur le territoire français)

Enfin de manière générale, il reste important de respecter les mesures contre la propagation du virus en tout temps : éviter les contacts avec d'autres personnes en vous tenant à au moins un mètre et demi de distance, vous laver les mains régulièrement, etc.