• Imprimer
  • Envoyer par email

Un métier

 

Accueillant extrascolaire, un métier !

... indispensable !

Le métier d’accueillant est indispensable à la société pour permettre aux parents de répondre aux exigences de leurs employeurs. Pour de nombreux travailleurs, la conciliation de la vie privée avec la vie professionnelle n’est rendue possible que grâce à l’existence de services d’accueil extrascolaire.

Une école sans service de garderie n’aurait pas beaucoup d’élèves inscrits !


... responsable !

L’accueillant a des responsabilités multiples. Il est responsable de la sécurité de l’enfant, de son bien-être durant le moment passé dans le service d’accueil, d’une partie de l’éducation des enfants qui lui sont confiés, du climat de respect entre toutes les personnes présentes (enfants et adultes), et plus encore… Certains enfants restent de longs moments dans le service d’accueil, pendant toute leur scolarité (parfois donc pendant 9 ans). De ce fait, l’accueillant passe beaucoup de temps avec eux.

 

... de lien !

L’accueillant est un trait d’union entre l’enfant et les enseignants, entre les parents et les enseignants.
Le lien est très important avec les enfants et se crée souvent sur du long terme. Certains accueillants travaillent depuis plus de 20 ans dans la même école ! D’autres sont à leur poste depuis 25 ans et connaissent parfois les enfants des enfants qu’elles ont gardés.
L’accueillant est un maillon important de la chaîne de la communication au sein d’une école.
Le métier d’accueillant, c’est aussi d’aider les enfants à tisser des liens entre eux.

 

... connu ... mais reconnu ?

La reconnaissance la plus importante aux yeux des accueillants est celle des enfants dont ils s’occupent : recevoir des confidences, des marques d’affection, des dessins, …
Les parents sont aussi reconnaissants par rapport aux accueillants, ils apprécient d’échanger quelques mots, leurs impressions par rapport à leur enfant.
Les accueillants doivent être reconnus comme des acteurs à part entière du système éducatif scolaire.
Il faut savoir que pour pouvoir encadrer les enfants, les accueillants sont dans l’obligation de suivre des formations. L’O.N.E. (Office de la Naissance et de l’Enfance) reconnaît le métier d’accueillant au travers de ces formations. Un cadre légal existe avec le décret ATL (Accueil Temps libre) et un code de qualité, cependant le statut d’accueillant n’est pas encore reconnu. C’est une incohérence profonde car la fonction n’est claire ni pour les parents, ni pour les enseignants, ni pour les pouvoirs organisateurs et chacun peut l’interpréter à sa façon.

 

Les accueillants ont une responsabilité par rapport à l’éducation des enfants, ils doivent être considérés comme des professionnels de l’enfance à part entière.

 

Formations des accueillants à Flémalle

Tout le personnel travaillant dans les garderies scolaires des écoles maternelles et primaires est qualifié.

Pour ce faire, le service de l’Accueil extrascolaire de notre commune organise régulièrement des formations.

Le 22 septembre dernier, 56 accueillants ont été félicités pour avoir poursuivi, avec succès, des formations de base (développement et psychologie de l’enfant, techniques d’animation, déontologie, méthodologie spéciale de l’animation extrascolaire, stages) ou des formations continuées (relaxation, techniques d’animation, gestion de stress, initiation aux premiers soins, arts plastiques ou relations aux familles) dispensées par l’Institut de promotion sociale de Huy-Waremme en collaboration avec la Province de Liège.